Les équipes

La direction

DEPUIS LE 27/09/2016, l’entreprise est reprise par messieurs Michel DIETHMANN et Olivier HÉBERT et est rebaptisée ARKAL.

« AR » en référence au bureau d’études et à l’ARchitecture.

« AL » symbolisant le métAL de nos constructions.

« K » lie l’architecture au métal et reflète la poutre treillis, l’un des symboles de la charpente métallique.

Le groupe ARKAL compte aujourd’hui 60 salariés : 36 ouvriers répartis sur les ateliers et 7 monteurs sur chantiers, 17 collaborateurs employés dans les bureaux.

Le commerce et les études

Le service commercial assure l’interface avec les clients. Il leur propose des solutions adaptées à leurs besoins, selon le savoir-faire et les capacités de production de l’entreprise. Il négocie avec le client (les modalités du contrat de vente, les tarifs…). Il suit intégralement le projet, de l’élaboration du devis jusqu’à la facturation. Le bureau d’études prend en charge le calcul et la conception des projets. Il assure ensuite l’interface avec la production.

Pour toutes demandes de prix ou de renseignements, merci de bien vouloir nous envoyer un mail à l’adresse suivante :

secretariatcommerce@groupe-arkal.fr

ou pour la partie serrurerie à l’adresse suivante :

serrurerie@groupe-arkal.fr

L’administratif et la comptabilité

La standardiste est chargée de l’accueil physique et téléphonique de l’entreprise. Elle assure la tenue des dossiers administratifs « clients » comprenant la facturation.

La secrétaire comptable est en charge des dossiers fournisseurs, notamment dans les règlements des factures. Egalement, elle collecte les éléments d’activité du personnel (les fiches de pointage) afin de préparer les éléments pour l’élaboration de la paie.

Le service des achats

L’acheteur a une vision globale des objectifs de l’entreprise et doit pouvoir répondre aux attentes spécifiques de ses différents départements : vente, études et développement, production, logistique.

Il doit maîtriser l’ensemble des démarches relatives aux achats : gestion du suivi des commandes, des stocks, et surtout des budgets.

Dans un souci de maîtrise des coûts, il recherche les fournisseurs, puis choisit les produits selon des critères définis avec les services des études ou de production (qualité, coût, délai de livraison …) Il négocie les conditions d’achat et d’approvisionnement. Enfin, l’acheteur doit connaître au mieux les caractéristiques des fournisseurs et des produits.

Mais il lui faut surtout scruter les marchés, entrer en relation avec les fournisseurs potentiels et rester à l’écoute des dernières innovations. Pour ce faire, il pratique la veille achat en analysant les tendances du marché des achats et des fournisseurs.

Le travail au quotidien :

  • Analyser les besoins (make or buy) ;
  • Proposer des variantes (mise en barres…) ;
  • Sélectionner et négocier aux mieux les besoins de l’entreprise (Qualité, Coût, Délai) ;
  • Rechercher de nouveaux fournisseurs pour les challenger sur des besoins existants ;
  • Editer les commandes ;
  • Suivis administratifs ;
  • Litiges quantités/délais ; Relances …

Mais aussi :

  • Vérification des factures, (bordereaux de livraison, avoirs…) ;
  • Informer régulièrement le service commercial et la direction des fluctuations de la matière première ;
  • Mise en place des inventaires trimestriels ;
  • Edition trimestrielle d’un tableau de bord sur la rentabilité de toutes les affaires.

Le magasin

Le magasinier est chargé d’exécuter les opérations de réception, de stockage, de préparation des commandes et d’expédition de marchandises selon les procédures de qualité, les règles de sécurité et les impératifs (délais). Il gère son stock et l’inventaire. Aussi, il peut réaliser des opérations de manutention légère ou lourde à l’aide du chariot élévateur.

Le magasin

Le Responsable de Production supervise la fabrication des produits en fixant les objectifs de production dans l’atelier. Pour cela, il planifie les ordres de fabrication des pièces en élaborant des plannings. Il veille à respecter les quantités lancées, la qualité des produits et les délais au regard du cahier des charges.

Les ateliers

Le Chef d’Atelier gère le travail de l’atelier et veille à respecter les délais de fabrication en fonction du planning. Egalement, il gère la qualité du travail en contrôlant les produits. Il doit aussi savoir gérer les imprévus de production.

Le Responsable Parc machines gère le temps de travail des opérateurs machines suivant le planning de fabrication. Il planifie les étapes de production selon les ordres de priorité afin de faciliter le travail des opérateurs.

Egalement, il a en charge de gérer le stock du hall Charpente. L’atelier est décomposé en 4 Halls : Charpente, Tôlerie, Peinture et Serrurerie

Les halls Charpentes Tôlerie et Peinture travaillent 7 heures par jour. Des investissements ont permis à l’atelier de se doter d’équipements et de machines à commandes numériques de dernière génération (A 162, Gémini : découpe plasma). Ceux-ci garantissent précision et conformité dans les domaines de la découpe, de l’usinage, du perçage, du pliage et de la soudure avec une capacité d’adaptation à toutes les contraintes dimensionnelles.

Nos équipes sont aguerries aux techniques d’assemblage, soudage et maîtrisant parfaitement le parc des machines à commande numérique relié par réseau au Bureau d’Etudes. Un outil de production des plus performants avec 15 000 m2 d’atelier permettant la fabrication (CFAO) et la mise en peinture de l’ensemble des éléments de charpente métallique. Une gestion de stock informatisée. Nos équipes sont de vrais professionnels, ils perpétuent depuis plusieurs générations un savoir-faire et une expérience reconnus offrant à nos clients un gage de qualité et de pérennité sur leurs ouvrages.

La logistique

Le responsable logistique gère tout ce qui concerne le transport et le stockage des produits de l’entreprise : véhicules nécessaires au transport, fournisseurs de l’entreprise, entrepôts, manutention…, en optimisant leur circulation pour minimiser les coûts et les délais. Il communique et organise les transports sur chantiers avec les fournisseurs et les tractionnaires. Egalement, il gère les entretiens des véhicules PL et VL (passage au mine, contrôle technique…).

Nous comptons un responsable logistique qui prend également en charge les formations sécurité et prévention.

Le montage

Le service montage permet une flexibilité de la phase chantier et une adaptation permanente des équipes aux systèmes constructifs. En effet, la phase de montage est précédée d’une entrevue entre le chef d’équipe, le conducteur de travaux et le dessinateur en charge du projet afin que le mode de montage et les points singuliers du bâtiment soient clairs avant l’intervention sur site. De plus, en lien étroit avec le bureau d’étude et l’atelier, les compagnons peuvent, du chantier, contacter les différents intervenants qui les renseigneront sur des informations précises (conducteurs de travaux, dessinateurs, acheteur, responsable de la production…

Les équipes de montage sont composées chacune d’un chef d’équipe et de 3 compagnons. Formés, ils sont autonomes dans l’organisation et le phasage de leurs opérations (ordre de montage des éléments, assemblages au sol ou en élévation). Les chefs d’équipes utilisent aussi bien des plans papier que l’outil informatique pour la lecture de plans. Ils déterminent avec le conducteur de travaux les moyens nécessaires sur chantier, engins, matériel…

Les assemblages de charpente sont le plus souvent boulonnés, mais les monteurs sont aussi capables de réaliser des assemblages soudés.

Afin de travailler en sécurité, les chefs d’équipes sont responsables du port des EPI (équipements de protection individuels) et de la bonne utilisation des nacelles et engins de levage.

Ils sont formés à la conduite et l’utilisation de ces engins et moyens de travails (nacelles, chariot élévateurs, échafaudage…).

La conduite de travaux

Du démarrage des travaux à la réception, ils gèrent les équipes de montage, organisent et coordonnent la mise en œuvre de la couverture et du bardage.

Qu’il s’agisse de charpentes ou de l’enveloppe du bâtiment, ARKAL s’engage avec ses propres équipes de montage :

  • Respect des délais,
  • Souci de la qualité,
  • Professionnalisme

De la planification d’un chantier dépend le respect des délais de construction. Il est donc très important d’avoir une maîtrise totale de l’ensemble du projet. De l’étude à la gestion des chantiers, en passant par la fabrication des éléments dans nos ateliers, la coordination entre les différents lots, tout est mis en œuvre pour assurer la qualité de nos prestations et le délai de construction.

Garanties totales de précisions et de conformité dans les domaines de la découpe, de l’usinage, du perçage, du pliage et de la soudure.

Adaptation à toutes vos contraintes dimensionnelles (très grande portée possible).

Des choix thermiques les plus judicieux avec des profils tels que poutres ou poteaux reconstitués soudés, poutres treillis et structures des plus diverses.

Le conducteur de travaux est un intervenant clé dans la réussite d’un chantier. Il est l’interface directe entre le maître d’œuvre, le maître d’ouvrage et l’entreprise mais aussi avec le coordinateur SPS et le bureau de contrôle technique. Mais il est tout d’abord un intervenant technique, décisionnaire, amené à faire des choix en prenant en compte des facteurs propres à chaque projet.

Sur chantier, les équipes de montage assemblent les différentes pièces réalisées à l’atelier à l’aide de grues et de nacelles qui sont louées pour pouvoir faciliter le travail en hauteur. Le contexte économique actuel pousse ARKAL à étendre son rayon d’action géographique l’amenant à réaliser et poser des structures métalliques bien Au-delà du Nord Pas de Calais notamment en Bretagne, Ile de France, Rhône Alpes et même en région PACA.

Il est responsable de l’organisation du chantier et de sa mise en œuvre, d’en concevoir la sécurité et de la faire appliquer. Le conducteur de travaux est chargé de donner suffisamment à l’avance les instructions nécessaires aux livraisons sur chantier, d’assurer les réunions de chantier. Aussi, il doit vérifier que les exigences techniques sont respectées (implantation, réglage, peinture etc…)

Il est chargé de la préparation des opérations, des choix techniques et humains.

En phase d’avant-projet, il participe aux réunions de synthèse et de mise au point technique afin de vérifier les interfaces entre les différents corps d’état et pouvoir régler d’éventuels problèmes avant le début des travaux (enchaînement des tâches, détails techniques…). Il transmet au bureau d’étude les dernières modifications d’éléments de charpentes décidées après concertation avec les co-traitants.

Organisateur du chantier, il coordonne les hommes.

Il définit le nombre d’équipes à affecter aux chantiers en fonction des délais prévus, de la difficulté de montage et des contraintes propres à chaque projet. Ces paramètres permettent aussi de choisir le matériel à utiliser. Grues, nacelles, engins de levage, ces locations de matériels sont de la décision du conducteur de travaux, qui détermine de concert avec les chefs d’équipes, les besoins réels afin de travailler en sécurité et d’optimiser la manutention.

Lors de la réalisation de bâtiments clé en main, la consultation des lots sous traités et le choix des entreprises partenaires est faite par le conducteur de travaux. Il analyse les offres, les compare et choisi les partenaires les plus à même de réaliser les prestations demandées dans les conditions techniques et financières prévues. Il planifie ensuite les opérations des différents lots sur la durée du chantier.

Garant du bon déroulement des travaux, il met à disposition les moyens d’hygiène et de sécurités adéquats pour le respect des normes et pour la santé de tous. Il rédige un PPSPS (plan particulier de sécurité et protection de la santé) dans lequel sont inscrites les dispositions adoptées pour une sécurité optimale (installations de vie, sanitaires, équipements de protections individuels, collectifs…).

Le conducteur de travaux est le reflet de l’entreprise à travers le chantier, il est garant de la bonne réussite des travaux, techniquement, humainement et financièrement. Sur chantier, les équipes de montage ARKAL assemblent les différentes pièces réalisées à l’atelier à l’aide de grues et de nacelles qui sont louées pour pouvoir faciliter le travail en hauteur.

Le contexte économique actuel pousse ARKAL à étendre son rayon d’action géographique l’amenant à réaliser et poser des structures métalliques bien Au-delà du Nord Pas de Calais notamment en Bretagne, Ile de France, Rhône Alpes et même en région PACA